Acheter dans le neuf : les avantages fiscaux

Acquérir ou faire construire un bien neuf, à des fins d’habitation ou de location, vous permet de vous constituer un patrimoine tout en bénéficiant d’avantages fiscaux très intéressants.

Les avantages fiscaux d’une acquisition dans le neuf

Avant toute chose, si vous achetez votre premier logement, vous pouvez probablement bénéficier du PTZ ou prêt à taux zéro, ce dispositif de l’Etat visant à encourager l’accession à la propriété. Il permet de financer, sans intérêt, jusqu’à 40% du prix de votre acquisition. Conditions : votre logement doit être neuf (construction, achat neuf ou sur plan) et respecter les normes énergétiques (RT 2012 et BBC).

Autre avantage fiscal non négligeable : la TVA réduite à 5,5%, contre 20% sinon, pour l’achat ou la construction d’un logement neuf dans une zone « ANRU », c’est-à-dire en rénovation urbaine. En d’autres termes, cela permet aux nouveaux propriétaires d’acquérir un logement neuf pour le prix de l’ancien (sans les contraintes !) dans un quartier amené à se développer et à prendre de la valeur.

Le dispositif Pinel, réservé aux investisseurs

Le dispositif d’investissement locatif « Pinel » permet de déduire fiscalement jusqu’à 21% du prix d’acquisition de votre bien (montant de l’acquisition plafonné à 300 000€), à condition de le louer. Concrètement, vous vous engagez sur une location de 6, 9 ou 12 ans, durée pendant laquelle vous bénéficierez d’une réduction d’impôt sur vos revenus à hauteur de 12, 18 ou 21% du prix du logement, selon la durée de votre engagement. Vous pouvez bénéficiez ainsi jusqu’à 63 000€ de réduction.

La fiscalité de tout propriétaire d’immobilier neuf

Que vous souhaitiez devenir propriétaire bailleur ou occupant, vous pouvez réaliser des économies substantielles :

  • Frais de notaire réduits, à 2 – 3% du prix d’acquisition du bien, quand les frais de mutation s’élèvent à environ 7% dans l’ancien ;
  • Taxe foncière exonérée pendant deux ans après achèvement des travaux (sous approbation du maire).