L’immobilier neuf au cœur de la transition énergétique

Principale source de consommation d’énergie en France, le secteur immobilier se positionne au centre de la transition énergétique. Explications.

Qu’est-ce que la transition énergétique ?

La transition énergétique désigne le passage d’un système énergétique utilisant des énergies fossiles à un modèle durable reposant sur des sources renouvelables. Elle répond ainsi à des enjeux tant environnementaux qu’économiques.

Ce concept se traduit par des moyens et objectifs détaillés dans la « loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte ». La loi prévoit entre autres, d’ici 2030 :

  • La réduction de 40% des émissions de CO2 ;
  • La diminution de 30% des énergies fossiles.

Le parc immobilier, premier poste de consommation énergétique en France, est directement visé par la loi sur la transition énergétique. En effet, il consomme 45% de l’énergie et émet 23% des émissions de CO2.

Les BEPOS, bâtiments à énergie positive

Les bâtiments neufs doivent aujourd’hui répondre aux exigences de la réglementation thermique 2012 (RT 2012), imposant une consommation limite de 50 kilowatts par mètre carré et par an. L’objectif étant de limiter la consommation énergétique et de réduire les émissions de CO2.

Avec la loi relative à la transition énergétique, et notamment la mise en place du label énergie-carbone, le gouvernement incite désormais à la construction de bâtiments à énergie positive, aussi appelés BEPOS. Ces bâtiments produisent davantage d’énergie qu’ils n’en consomment, et leur empreinte carbone est faible voire nulle. Actuellement en expérimentation, ce label devrait être traduit sous la forme d’une future réglementation thermique (RT 2018).

Le « carnet de santé numérique » du logement

La loi sur la transition énergétique prévoit la mise en place d’un carnet de suivi et d’entretien pour les logements neufs à partir du 1er janvier 2017 (un décret doit encore préciser ses modalités d’application).

Ce carnet numérique devrait répertorier les informations nécessaires à « la bonne utilisation, à l’entretien et à l’amélioration progressive de la performance énergétique du logement ».

Le dispositif a pour but d’inciter les propriétaires à bien entretenir et rénover leurs biens, qui répondront alors toujours parfaitement aux normes en termes de performances énergétiques et seront ainsi valorisés.

Parallèlement, le carnet de santé numérique permettra d’agréger toutes les données sur l’améliorations des performances des bâtiments.